Helminthes dans le corps: les principaux signes de leur présence

Les helminthes sont des vers parasites et leurs larves qui peuvent infecter divers tissus du corps humain et y rester longtemps, continuant à se multiplier et à l'empoisonner avec les produits de leur activité vitale. La présence de parasites provoque une intoxication importante de l'organisme. Leur présence peut être déterminée par un certain nombre de signes, dont nous parlerons plus loin.

Détermination de la présence de parasites par le travail du système digestif

Le système digestif humain réagit nécessairement à la présence de parasites dans son organisme. Ceci est particulièrement prononcé lorsqu'il y a un nombre suffisamment grand d'helminthes dans l'intestin. Les symptômes suivants peuvent indiquer ceci :

  • problèmes de selles quotidiens tels que diarrhée suivie de constipation. De telles manifestations peuvent indiquer le début du développement d'une obstruction intestinale;
  • des accès réguliers de nausées et de vomissements sans raison apparente ;
  • douleur douloureuse et parfois intense dans l'abdomen, dans la plupart des cas localisée au nombril;
  • une sensation d'inconfort et parfois de douleur dans l'hypochondre droit, qui peut s'aggraver après avoir mangé ;
  • des cas fréquents de flatulences ou, au contraire, des difficultés d'évacuation des gaz, ce qui provoque des ballonnements.

L'intensité des symptômes est influencée par le type d'helminthes présents dans le corps humain et la quantité de poison qu'ils libèrent. Les symptômes des helminthiases sont particulièrement prononcés pendant la période de reproduction active des parasites dans le corps. Les poisons libérés au cours de la vie des vers pénètrent dans le tissu intestinal, ce qui n'a pas l'effet le plus positif sur leur péristaltisme. De plus, une diarrhée persistante entraîne une altération de l'absorption des nutriments. Dans ce cas, des impuretés de bile et de mucus peuvent apparaître dans les selles.

Mais le principal danger de l'invasion intestinale est que la présence de parasites dans l'intestin peut provoquer son blocage. Et cela, à son tour, provoque une douleur intense à l'abdomen et l'apparition de complications graves.

Comment déterminer la présence d'helminthes à partir du travail du cerveau et du système nerveux?

<1_img_centerxx>

Le cerveau humain et son système nerveux peuvent également signaler que les parasites dans le corps font leur sale boulot. De plus, de tels symptômes peuvent être qualifiés de dangereux, car une personne n'associe pas toujours des phénomènes tels que, par exemple, des vertiges ou une fatigue chronique, aux helminthiases, en les attribuant à d'autres maladies. Et en vain, car la raison de la réussite du test de la feuille d'œuf peut être:

  • maux de tête intenses durant plusieurs jours et similaires à des migraines;
  • augmentation de la température corporelle, atteignant parfois des niveaux assez élevés;
  • douleurs musculaires sourdes ou intenses, qui s'aggravent la nuit ou après un effort physique ;
  • sensation de fatigue constante, causée par un manque d'oligo-éléments bénéfiques;
  • des troubles du sommeil réguliers, notamment l'insomnie et les cauchemars ;
  • problèmes d'activité cérébrale, provoqués par une diminution de la concentration;
  • accès fréquents d'irritabilité sans raison apparente;
  • faiblesse matinale qui apparaît même après un bon sommeil.

Les gens attribuent souvent de tels symptômes à la carence en vitamines habituelle ou à la dystonie végétative-vasculaire. Pour cette raison, si vous présentez un ou plusieurs signes avant-coureurs, il est recommandé de consulter un médecin pour une visite pour la présence d'helminthes.

Allergies et autres signes de la présence de parasites dans le corps

En plus des symptômes alarmants décrits ci-dessus, une personne infectée par des helminthes peut développer d'autres signes, par exemple des allergies. Cela est dû au fait que les parasites dans le corps produisent des substances toxiques qui lui font percevoir ses propres protéines comme des éléments étrangers et les combattre. Cela conduit à une augmentation du nombre de leucocytes dans le sang, ce qui provoque à son tour une éruption cutanée et des démangeaisons. Parfois, un patient atteint d'helminthiases peut être gêné par d'autres manifestations d'allergies: écoulement nasal, toux, larmoiement. Certains patients ont des problèmes tels que la perte de cheveux, les ongles cassants et les pieds fissurés. Dans de tels cas, la récupération n'est possible qu'après l'élimination complète des parasites du corps.

Une carence en vitamines et nutriments dans le corps, provoquée par la présence d'helminthes, peut provoquer le développement de certains processus inflammatoires. En règle générale, ils affectent la cavité nasale et apparaissent sous forme de sinusite, rhinite, sinusite. Dans certains cas, le développement d'une stomatite est possible.

Les helminthes peuvent entraîner des complications dans la région génitale. Ce problème, dû à l'invasion helminthique, survient généralement chez les femmes et les filles. L'activité des parasites peut entraîner le développement d'une vaginose, d'une dysbiose vaginale et d'un processus inflammatoire au niveau des appendices. Dans la plupart des cas, les lésions des organes génitaux s'accompagnent de troubles de l'activité du tractus gastro-intestinal, en particulier de nausées et de vomissements, de diarrhée. Il existe une opinion selon laquelle grincer des dents la nuit peut également être l'un des signes d'helminthiase.

Sur la base de ce qui précède, il faut comprendre que si des réactions allergiques persistent après la prise d'antihistaminiques, il faut penser au développement d'une pseudo-maladie, en l'occurrence causée par les effets nocifs des vers parasites.

Voies possibles de l'infection par les helminthiases

voies d'infection parasitaire

Vous pouvez être infecté par des œufs d'helminthes :

  • en cas de contact étroit avec des animaux sauvages et domestiques ;
  • en cas de consommation de certains types de viandes n'ayant pas subi de traitement thermique adéquat ;
  • en raison de la consommation de poisson cru ou insuffisamment salé, de caviar, de crustacés ;
  • en cas de non-respect des règles élémentaires d'hygiène après contact avec le sol ;
  • après avoir nagé dans des plans d'eau libres insuffisamment propres, surtout si les animaux domestiques peuvent y accéder ;
  • par des articles ménagers, surtout s'ils ont été sur terre ;
  • par des mains sales.

La principale mesure de prévention des helminthiases est l'élimination des facteurs provoquants ci-dessus. Respecter les règles d'hygiène de base, laver les fruits et légumes, bien cuire le poisson et la viande et consulter un médecin en cas de symptômes alarmants. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez vous protéger de cette maladie désagréable et plutôt dangereuse.